Le mot du maire


 

 

 

 

 

 

Discours de Florence GAUTHIER, maire de PLAZAC,

prononcé, lors de la cérémonie des vœux, le samedi 15 janvier 2017

 

 

 Chers Plazacoises, chers Plazacois, chers Amis,

 

L'année dernière déjà, j'avais commencé par vous parler de notre Pays avant d'évoquer nos affaires communales.

Cette année encore, il m'est difficile de passer sous silence les drames que vivent plusieurs de nos concitoyens à cause de la folie de quelques uns.

L'Allemagne a été récemment durement touchée, comme la France.

À Berlin et à Nice, le visage de la haine a engendré un regard de détresse et d'incompréhension.

De tels actes, d'une cruauté inqualifiable ne devraient pas avoir lieu dans notre monde, où l'empathie devrait être érigée en conduite universelle.

La course aux ventes d'armes, l'exploitation mercantile de la misère humaine aux quatre coins du monde et les guerres, quand bien même elles seraient en diminution par rapport au siècle passé, sont certainement le terreau et l'engrais dans lesquels des pensées totalitaires et extrémistes peuvent naître et se développer.

Cela aussi, je tiens à le condamner.

 

Aussi, il est important de se réjouir dans un endroit comme Plazac, où le caractère paisible et libre de notre environnement incite à la paix des cœurs et des esprits.

Certes, nous avons nos petits problèmes, nos attentes insatisfaites, nos mécontentements, mais tout cela est si peu de choses face à la barbarie qui se déploie sous nos yeux.

Nous avons le pouvoir de nous exprimer, de dire non à cela, et notre devoir, en tant qu'élus, mais aussi en tant que peuple libre, de choisir son destin.

Nous ne devons jamais l'oublier, jamais renoncer, car cette force, celle de la démocratie, si elle est toujours en danger, reste l'arme la plus puissante qui soit à condition qu'on l'utilise.

 

Après ces considérations qui me tiennent à cœur, permettez-moi de saluer tout particulièrement, Nathalie Manet-Carbonnière, notre conseillère départementale, Philippe Lagarde, président de la Communauté de Communes, Robert Delbary, notre maire honoraire, mes collègues maires et conseillers municipaux, mesdames et messieurs les représentants des autorités religieuses, civiles et militaires, mesdames et messieurs les présidents des Syndicats, mesdames et messieurs les présidents d'associations de notre commune, et le personnel communal qui œuvre chaque jour, pour le bon fonctionnement de notre village, sans oublier l'ensemble des bénévoles qui s'impliquent pour enrichir notre vie quotidienne à Plazac.

Et vous, acteurs de la vie locale, professionnels, chefs d'entreprises et, bien évidemment, vous tous qui êtes venus ce soir, fidèles au rendez-vous.

Nous saluons également tous les nouveaux arrivants et leur souhaitons la bienvenue dans notre village.

Nous sommes certains qu'ils seront bien accueillis et que leur intégration enrichira notre vie locale.

 

Sont excusés ce soir :

 

- Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, préfète de la Dordogne

- Jean-Baptiste Constant, sous-préfet de Sarlat

- Germinal Peiro, député et président du Conseil Départemental

- Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine

- Nathalie Fontalirant et Benjamin Delrieux, nos conseillers régionaux

- Christian Teillac, notre conseiller départemental

- Sylvie Colombel, maire des Farges

- Frédéric Malvaud, maire de Saint-Léon sur Vézère

 

Maintenant que les salutations sont faites, nous tenons à rendre hommage à notre doyen Paul Mathivet, bientôt quatre vingt seize ans, qui n'a pu être présent parmi nous aujourd'hui, car il est en maison de repos à Périgueux.

Nous avons appris, par voie de presse, qu'il a été décoré de la médaille de blessé de guerre. Lors du dernier conflit, en entrant dans la résistance, il a été blessé à la main et au genou.,il mérite notre admiration.

Nous lui adressons nos plus sincères félicitations. Je pense que nous pouvons l'applaudir bien fort.

Ses proches ne manqueront pas de lui transmettre notre reconnaissance.

 

Voyons maintenant ce qu'il s'est passé en 2016 dans notre village, ne vous inquiétez pas je vais être brève !

Cette année a vu notre marché hebdomadaire fêter son premier anniversaire, ce qui est très important pour la vie du bourg.

Il va passer son deuxième hiver et la chaleur des commerçants nous invite à y faire un tour chaque semaine.

2016 a aussi été marqué par la polémique du compteur Linky.

Nous avons organisé une réunion publique, autour de ce thème, qui a réuni plus de quatre cents personnes, la salle polyvalente était trop petite.

Cela témoigne de l'intérêt important des Plazacois et des personnes extérieures au village pour ce sujet.

Chacun a pu y voir un peu plus clair et se faire une opinion plus précise sur ce nouveau compteur.

Nous avons reçu des remerciements de très nombreuses personnes pour cette réunion et nous continuons d'en recevoir, y compris des départements voisins.

La dernière délibération que nous avons prise à ce sujet est un exemple et n'a pas été déboutée par la Préfecture, contrairement à celles de nombreuses communes en France.

Le Festival du Thé a clôturé le printemps.

L'été 2016 a été riche en évènements. Après une fête votive particulièrement réussie, nous avons eu la visite de l'association Rapsodie pour son Festival des Arts de l'Improvisation, suivie par l'ouverture de la  XIe édition du Festival Più di Voce en Périgord.

La brocante du 15 août a battu les records de fréquentation.

Deux marchés gourmands, organisés par certaines associations de la commune, ont accueilli près de huit cents personnes, dont les bénéfices ont servi à offrir un spectacle de grande qualité aux enfants du RPI. 

Mais le point d'orgue a été sans nul doute, la réception durant cinq jours de nos amis de Bootzheim que nous avons eu à cœur d'accueillir et divertir dans la convivialité et le partage. Nous sommes tous impatients de nous revoir.

 

La rentrée des classes s'est effectuée avec une nouvelle maîtresse, Clémentine Villa. Nous sommes ravis de son arrivée, qui fait le bonheur des enfants et de leurs parents. 

Notre école, qui n'a qu'une classe, est toujours en sursis. C'est une préoccupation majeure pour le conseil municipal et nous réfléchissons aux différentes possibilités pour offrir aux enfants de Plazac d'aller à l'école dans leur village.

Nous avons environ deux ans pour trouver une solution durable et nous y travaillons d'arrache pieds.

J'espère que l'année prochaine, en prononçant mes vœux, je serai en mesure de vous annoncer une bonne nouvelle concernant ce sujet.

 

Cette année, nous nous sommes également lancés dans la mise en application de la charte Zéro Herbicide, à laquelle nous accordons beaucoup d'importance parce qu'elle correspond aux valeurs portées par notre équipe, où l'écologie prend une grande place.

Nous avons confié cette tâche à Gérard Carka, qui devient le responsable des espaces verts.

Étant donné la surcharge de travail engendrée, nous avons décidé de faire intervenir régulièrement Adrien Lafond dans divers travaux réalisés jusqu'à présent par nos cantonniers, pour les soulager, et nous sommes très satisfaits de son travail.

Nous remercions la famille Mazel pour le don du terrain à la Fompeyre, qui a servi à réaliser la bâche à incendie, et la famille Hennebelle pour le don de la parcelle nécessaire à la sécurisation du carrefour de Prouillac.

Afin de réaliser des économies d'énergie dans les bâtiments communaux, des travaux ont été réalisés :

le double vitrage a été posé à la salle polyvalente, à la maison Tocheport et à l'ancienne poste. D'autre part, une nouvelle chaudière, peu énergivore, a été installée dans le logement de l'ancienne perception, et il est prévu de remplacer celle qui se trouve actuellement dans la mairie.

 

Toujours dans le cadre d'une gestion écologique de notre commune, nous déplorons que quelques personnes, vraisemblablement par manque de civisme, prennent le dépôt de La Chapelle pour une décharge municipale.

Après avoir testé, sans succès, plusieurs solutions depuis notre arrivée à la mairie, nous avons décidé d'y installer une caméra infrarouge invisible pour que ces agissements cessent.

 

On vient de faire le tour des actions principales menées en 2016. Je vais maintenant vous parler de quelques projets que l'on va réaliser.   

Nous allons refaire à neuf et agrandir ce dépôt, dont je viens de vous parler, qui devient trop petit en période estivale. Nous faisons appel au bon sens de chacun pour que cet endroit reste propre et accueillant.

 

Nous travaillons à la mise en place d'une nouvelle signalétique dans le bourg afin que les nouveaux arrivants, puissent repérer rapidement les endroits importants pour eux.

Nous espérons que ce magnifique village pourra accueillir un nombre croissant de touristes à la recherche d'un cadre authentique et chaleureux.

Nous avons d'ailleurs le projet de rénover les ruelles et d'aménager la place de l'église "Place Lamothe", tout en supprimant les stationnements. Les travaux devraient démarrer en 2018 et se poursuivre sur plusieurs années.

Pour dynamiser la vie de notre village, nous allons créer cette année un "Espace Communal", à l'endroit de la maison Roussarie. Nous y trouverons une Agence Postale qui aura le mérite d'être ouverte régulièrement. Un appel à candidature pour cette création d'emploi sera bientôt lancée. Ce lieu accueillera également un cabinet d'infirmières. Il y a aussi la place pour un autre cabinet, que ce soit un médecin, un ostéopathe, un kinésiologue, ou une autre profession médicale ou paramédicale.

Faites le savoir, et si vous connaissez une personne susceptible de venir s'installer professionnellement sur Plazac, nous vous sommes reconnaissants de bien vouloir la mettre en contact avec nous.

Nous continuons, bien évidemment, notre investissement auprès des personnes âgées ou souffrantes.

 

Cette année encore, nous poursuivons les travaux de restauration de l'église avec la tranche conditionnelle phase trois, qui va débuter très prochainement par des fouilles archéologiques des murs, effectuées pour la première fois à l'aide d'un drone. Nous remercions les services d'avoir choisi Plazac pour cette initiative innovante. 

 

Le PLUi avance bien au niveau de la Communauté de Communes. Nous vous l'avons déjà dit, mais il est important de rappeler que, malheureusement, notre commune risque de perdre près de 80% de ses terrains constructibles. Il est grand temps de vendre ou de construire, si vous en avez le projet, avant qu'il ne soit trop tard.

 

Comme chaque année, les bénévoles et les associations ont répondu présents pour animer notre village.

Le travail est très important et nous ne les remercierons jamais assez.

Je tiens aussi à remercier tous ceux qui nous ont rejoints et s'investissent sans compter dans nos commissions municipales, en aidant au quotidien les élus et particulièrement Patrick Magnée pour son travail énorme en matière de communication.

Je remercie grandement nos secrétaires, particulièrement dévouées, les agents communaux qui réalisent un travail souvent ingrat. Je n'oublie pas nos dynamiques bibliothécaires, et vous incite à leur rendre visite pour découvrir les livres sans cesse renouvelés qu'il mettent à votre disposition.

Enfin, je remercie l'État, et notamment les services de la DRAC, la Région, Alain Rousset, Benjamin Delrieux et tout particulièrement Nathalie Fontalirant, le Département, merci à Germinal Peiro, soulignons le soutien constant de Nathalie Manet-Carbonnière et de Christian Teillac.

Merci pour les subvention dont vous nous faites bénéficier, sans lesquelles nous ne pourrions effectuer les travaux nécessaires sur notre commune.

Je n'oublie pas la DDT, avec Monique Mouneydier et Fabien Paul. Merci aux représentants des Syndicats, aux services de la perception. Merci aux services de la Communauté de Communes Vallée de l'Homme.

Tous répondent toujours présents à nos nombreuses sollicitations.

 

Je vous souhaite, avec mon conseil municipal et tout le personnel communal, pour vous-mêmes, et pour vos proches, sans oublier bien sûr nos amis de Bootzheim, une excellente année 2017.


Que vous soyez heureux et en bonne santé.

 

Je vous invite maintenant à partager la galette et le verre de l'amitié.